Chantier bénévole international - Taille de pierre juillet 2018


Le chantier était composé de 12 bénévoles, français, égyptiens, marocains et franco-américains.

Pour la première fois nous avons accueilli des résidents de l'ADAPEI Meuse, à la suite d'un partenariat entre nos association. Ce groupe de cinq adultes a pu s'initier à la taille de pierre, découvrir le château de Gombervaux et passer deux jours avec les bénévoles du chantier.

Sorties de ce chantier :

Baignades et goûter sur les bords de la Meuse. Visite d'une ferme laitière et promenades sur les sentiers balisés aux alentours. Invitation au pot d'accueil de la mairie. La journée de sortie à Verdun a permis aux bénévoles de visiter le fort de Vaux et l'usine de dragées Braquier, avant de faire un arrêt baignade au lac de la Madine. Après-midi de sortie dans les Vosges : visite des sites de Grand et Domrémy. L'après-midi de sortie à Nancy a permis de faire une visite insolite de la ville.

Enfin, le chantier s'est terminé sur un barbecue en plein air, sous les étoiles... et l'éclipse de lune !

Contexte des travaux

Le chantier s’est divisé en deux types de postes : la taille de pierre, activité principale, et la maçonnerie.

L'encadrement de la porte du donjon

 L’encadrement de cette porte présentait un jambage gauche très abimé et un linteau fissuré. Il a fallu décaisser et remplacer le linteau, et décaisser les parties abimées du jambage pour réaliser une greffe avec des pierres retaillées.

 

Gros plan sur jambage gauche, avant et après greffe.



La porte du donjon, avant et après le chantier.




Le cheminée

N’ayant pas l’autorisation de travaux de terminer la sole, seules deux pierres ont été taillées et posées dans l’attente de pouvoir la terminer avec autorisation : des moulures incurvées sur un angle précis.

A droite : le contre-coeur de la cheminée, fin juillet 2018.
Ci-dessous, à gauche, le rejointoiement de la baie sous la sole, et les moulures inclinées de la même baie.



Rejointoiement et maçonnerie.

En ce qui concerne la maçonnerie, deux travaux ont été réalisés : le rejointoiement, et la maçonnerie de gros œuvre pour poser les pierres et remplacer celles disparues ou trop abîmées. Le rejointoiement se situait essentiellement à la base du donjon.

A droite, exemple de rejointoiement à la base du donjon.

Réfection d'un petit mur de soulèvement.


Un petit muret près de l’escalier d’accès à la grande salle a été reconstruit suite à un affaissement depuis un certain temps. Il a fallu retirer les pierres et les re-maçonner. D’autres pierres ont été taillées pour réaliser le muret.

Ci-dessous : le muret pendant les travaux et après.